Organisateurs

« Place aux enfants » a pour vocation de réunir les enfants âgés de huit à douze ans autour de la notion de citoyenneté.

Le projet

« Place aux enfants » a réussi à rassembler au fil des années – et ce depuis 1995 – près de 40.000 enfants et plus de 10 000 adultes.

L’éveil à la citoyenneté commence avec la rencontre de son voisin. Il s’agit, le temps d’une journée, non pas de partir à la découverte des métiers, mais des acteurs opérant au sein de la communauté. Il est question de rencontres, d’échanges, de partage et de questionnements. Les enfants participeront à diverses activités et poseront les questions qui les préoccupent. L’objectif de l’opération est de stimuler les jeunes participants à adopter un comportement actif au sein de leur vie quotidienne.

« Place aux enfants » prône des valeurs telles que la solidarité, l’autonomie et la recherche du bien commun, chaque intervenant occupant une place légitime au sein de la société. L’opération défend le principe d’une démocratie dans laquelle chacun, à son niveau, participe activement.

Cette opération encourage le développement du lien social au sein des communes participantes et amorce le début d’une relation privilégiée entre les enfants et les acteurs de leur commune.

Une activité chez un boulanger n’est pas uniquement l’occasion d’apprendre à faire du pain. Les enfants pourront mettre un nom sur un visage qu’ils croisent tous les jours, comprendre ses choix de fabrication et les valeurs qu’il souhaite transmettre à travers les actions qu’il pose quotidiennement. De même, la visite d’un théâtre sera l’occasion d’éveiller nos jeunes citoyens à l’importance des arts dans la société. Au Parlement, les enfants appréhenderont la manière dont s’organise l’État. La rencontre avec un photographe apportera un regard différent sur le monde.

Les activités proposées couvrent les secteurs économique, politique, social, culturel et sportif de la vie communale.

Les organisateurs locaux

Le secret d’une journée réussie réside dans la participation collective des communes, des hôtes et accompagnateurs. Cette année, nous lançons un partenariat supplémentaire avec les enseignants. Ensemble, construisons un projet qui puisse permettre aux enfants de s’épanouir pleinement au sein de la sphère quotidienne.

Au fil des activités, un lien se crée. Une graine est plantée, le concept de citoyenneté peut germer.

Chaque commune souhaitant s’inscrire dans le projet «Place aux enfants» est invitée à mettre en place un comité organisateur. Celui-ci est chargé de l’organisation concrète de la journée : c’est lui qui élabore le programme, choisit les hôtes d’un jour, imagine une forme de clôture, réserve les locaux nécessaires, recrute les accompagnateurs, décide de l’horaire et des modalités d’inscription, organise les circuits proposés aux enfants, diffuse l’information, recueille les inscriptions et supervise la journée. Le comité organisateur est composé de six à dix personnes participant à la vie active de la commune, que ça soit à travers l’échevinat de la Jeunesse ou d’une association dynamique. Mais il arrive qu’il soit réduit à une ou deux personnes faisant appel à des collaborations plus ponctuelles. Et pourquoi ne pas faire participer le conseil communal des enfants s’il existe ?

Plus d’informations sur les communes participantes

A l'initiative de

Sous la Coordination de :

Organisation

Mémento à l’usage des organisateurs locaux

Ce document a pour vocation de fournir une aide concrète à l’organisation de la journée.

Télécharger la version PDF

Mobilité

La journée « Place aux enfants » et les déplacements qui en découlent ne doivent pas mettre en danger la sécurité des enfants. « Place aux enfants » est l’occasion idéale de mettre en œuvre des expériences concrètes de mobilité dans la commune. Plusieurs associations se préoccupent des problèmes de mobilité en milieu urbain, peut-être pourriez-vous faire appel à elles ? Pourquoi pas la présence d’un de leurs représentants dans votre comité organisateur ?

La mobilité douce

La mobilité au sein de la commune devra être adaptée en fonction du moyen de locomotion utilisé par les organisateurs locaux. S’il s’agit de la marche ou du vélo, le comité organisateur peut envisager de rendre les rues piétonnes, d’aménager des pistes cyclables,…

Transports en commun

Le jour de « Place aux enfants », l’accès aux bus réguliers des TEC est gratuit pour tous les participants portant l’autocollant de l’opération. A Bruxelles, il existe un abonnement annuel gratuit pour les 6-12 ans. Celui-ci doit être demandé par les parents.

Il est recommandé aux organisateurs de signaler cette possibilité et d’inciter les parents à accomplir, au moins trois semaines à l’avance, les démarches nécessaires.

La TEC propose aux communes - qui n’auraient pas d’autres alternatives – de réserver des bus spéciaux. Le but étant, bien évidemment, de faciliter l’organisation des déplacements au sein de la commune.

Les bus mis à disposition

Certaines communes acceptent de mettre à disposition des organisateurs locaux le bus communal. Renseignez-vous auprès de votre administration communale !

Le covoiturage

Ce système peut s’avérer très souple pour conduire des enfants d’une activité à l’autre. Néanmoins, il convient de respecter les règles d’assurance car le propriétaire du véhicule reste seul responsable en cas d’accident (voir ci-après le chapitre relatif aux assurances).

Suggestions supplémentaires :
  • Associer les enfants à la réflexion sur les endroits de la ville ou du village pour lesquels ils souhaiteraient voir une amélioration (pas de passages cloutés en face de la piscine, pas de pistes cyclables sur la voie principale qui conduit à l’école,…) ;
  • Créer des aménagements ponctuels : signalisation de ralentissement, panneaux à hauteur des enfants, expliquer le sens des panneaux existants, de l’espace et les expérimenter pendant la journée ;
  • Signaler la présence des enfants dans la commune le jour-J ;

Assurances

L’opération « Place aux enfants » est, dans son ensemble, couverte par une assurance.

Le comité organisateur de l’opération a pris une assurance de responsabilité civile et contre les accidents corporels pour tous les participants à la journée, mais exclusivement valable le jour de l’opération.

Chaque comité organisateur local recevra, au préalable, copie de ce contrat, ainsi que les coordonnées du gestionnaire de ce dossier.

Chaque commune dispose également d’une assurance responsabilité civile qui couvre sa responsabilité en cas de faute de sa part dans l’organisation. Chaque commune participant à l’opération « Place aux enfants » en avertira son assureur, le jour-même, par voie électronique et reprendra contact avec celui-ci dès le lundi afin que la déclaration soit établie le plus rapidement possible. Elle précisera qu’elle en prend la responsabilité en tant qu’organisateur de la journée. Ceci n’entrainera normalement pas de surcoût.

Liens PDF

Retrouvez l'ensemble des documents nécessaires à l'opération "Place aux enfants"

> Documents & Liens